Signez la pétition en ligne !

(JPG)
AC-MAE

(JPG)
ASAM-UNSA

(JPG)
CGT-Affaires étrangères

(JPG)
FO-Affaires étrangères

(JPG)
FSU


PLUS DE 700 PERSONNES ONT SIGNÉ CETTE PÉTITION (nombre de signatures électronique et papier)

Cette pétition a été remise à M. Douste-Blazy, ministre des Affaires étrangères, le 26 février 2007.

ARRÊT IMMÉDIAT DES LICENCIEMENTS AU MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES !

Tous les jours, des collègues reçoivent de l’administration des menaces de renvois.

-  Pire que des licenciements, ces non-renouvellements de contrat ne sont assortis d’aucune indemnité afférente !

-  Qu’est-ce qui peut justifier qu’une administration se sépare de ses agents, dont certains ont effectué une vingtaine d’années de bons et loyaux services ?

Pour exemple : une collègue qui, après 18 années d’exercice au MAE, dont 14 dans le même service, reçoit une lettre de " remerciement " !

La jurisprudence, à juste titre, indique que le enouvellement répété de CDD s’apparente à un emploi permanent. Outre le fait de se placer dans l’illégalité, le MAE, en sacrifiant ainsi ses emplois, préfigure son propre démantèlement.

-  Titulaires, la charge de travail de vos anciens collègues sera mécaniquement transférée vers vous. A moins que dans un élan plus radical, les missions elles-mêmes ne soient supprimées...

Pour satisfaire les exigences de Bercy, le MAE prévoit : (contrat de modernisation 2006-2008)

-  en 2006 : 235 suppressions de postes, dont 149 contractuels ou volontaires internationaux
-  en 2007 : 270 suppressions de postes, dont 174 contractuels ou volontaires internationaux
-  en 2008 : 234 suppressions de postes, dont 120 contractuels ou volontaires internationaux

Dans le même temps, le MAE continue de recruter chaque année des agents contractuels qui seront à nouveau remerciés dans 6 ans !

Des hauts fonctionnaires de ce ministère font également savoir officiellement que la loi Dutreil et son application rendent la situation des contractuels encore plus précaire et s’inquiètent du bon fonctionnement de l’administration.

NON AUX LICENCIEMENTS ET OUVERTURE IMMÉDIATE DE NÉGOCIATIONS SUR LA QUESTION DES CONTRACTUELS

POUR LA SAUVEGARDE DU MAE, SIGNEZ ET FAITES SIGNER LA PÉTITION ! Les signataires